Naturopathie
capacité pulmonaire, sédentarité, cancer du côlon, enfants, adultes, personnes âgées

Pourquoi pratiquer une activité physique est important ?

L’activité physique modérée et quotidienne est indispensable à la bonne santé. C’est une technique fondamentale en naturopathie, où chacun est acteur de sa santé.

Elle a un double rôle et agit :

  • mécaniquement sur la digestion en induisant un massage des viscères, grâce notamment à la respiration et au mouvement du diaphragme ; cela permet une augmentation de la capacité de digestion et d’assimilation et de transit, tout en limitant les adhérences entre les viscères.

Vous avez des problèmes de transit ? Marchez 30 minutes minimum par jour !

  • énergétiquement sur l’émotionnel et le système nerveux en rééquilibrant les systèmes sympathique et parasympathique. L'exercice physique stimule et renforce la branche parasympathique du système nerveux et aide ainsi à lutter contre le stress. Le muscle est considéré comme le contrepoids du nerf. (Gaston DESBONNET)

Vous êtes stressé ou angoissé ? Marchez 30 minutes minimum par jour, idéalement en y incluant des petites côtes pour faire travailler le muscle cardiaque.

Quelles sont les recommandations de l’OMS, qui alerte sur les chiffres de l'obésité en augmentation constante ?

  • Les enfants et jeunes gens âgés de 5 à 17 ans, et les personnes âgées de 65 ans et plus, devraient accumuler au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à soutenue, pour obtenir des bénéfices supplémentaires sur la santé. L’activité physique quotidienne devrait être essentiellement une activité d’endurance.  Les enfants surtout ont besoin de libérer leur inépuisable énergie par le mouvement, pour être plus calmes ensuite.

 

  • Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes (2h30) d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes (1h15) d’activité d’endurance d’intensité soutenue.

 

La marche est la base de toute activité physique, accessible à tous et aux bienfaits reconnus !

LES AVANTAGES DE LA MARCHE :

  • Il n'y a besoin d'aucun matériel pour marcher, excepté une paire de baskets. C'est une activité bon marché.
  • La marche peut se pratiquer partout, même en ville (sortez du métro 2 stations plus tôt par exemple)
  • Elle se pratique à tous âges et quelque soit la condition physique. Chacun marchera à son rythme, et selon ses capacités. La distance peut être allongée petit à petit, ou le rythme accentué.
  • Il est possible de marcher seul ou en groupe, en couple, avec ses enfants, ou ses grands-parents.
  • Marcher est un  moyen de locomotion, non polluant, dont le ryhtme permet d'observer le paysage.

 

 

Quels sont les bienfaits de la marche ?

De nombreuses études montrent aujourd’hui que l’inactivité physique augmente le risque de nombreuses maladies chroniques, notamment les maladies coronariennes, le diabète de type 2 et le cancer du côlon.

A l’inverse, la marche, l’état naturel de l’homme, maintien ou améliore l’état de santé d’un individu. Selon la société Française de Cardiologie, 30 minutes de marche par jour à un rythme modéré (5 km/h) diminuent le risque d’infarctus de près de 20 % ! La marche aide également à prévenir l’arthrite, la dépression, le diabète, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer.

Des études japonaises révèlent que la marche à intervalles – trois minutes rapides, trois minutes lentes à modérées – accroît les bénéfices et contribue à réduire le risque de nombreuses formes de cancer.

Qu’est-ce qu’un bon exercice physique ?

Un bon exercice physique ne doit pas fatiguer négativement, c’est-à-dire épuiser (à différencier de la fatigue vertueuse après une activité physique où la personne se sent apaisée et sent qu’un bon travail a eu lieu). Cela signifie que ses limites ont été respectées. Donc si vous êtes fatigués, sortez prendre l’air mais adaptez le rythme de la marche, et privilégiez du plat à du dénivelé.

Favorisez la marche en pleine nature pour bénéficier de l’énergie vitale de celle-ci et ainsi vous ressourcez. Si vous n’avez pas le temps, essayez de découper ces 30 minutes en 2 fois 15 minutes ou 3 fois 10 minutes (il faut au moins 10 minutes d’affilées).

Quand marcher quand on n'a pas le temps ?

Le matin, en emmenant les enfants à l’école à pied si vous le pouvez, en descendant une station de métro plus tôt, en allant faire une balade digestive à midi après le repas, le soir à la belle étoile, etc.

Votre objectif si vous l’acceptez : introduire 30 minutes de marche minimum par jour à allure modérée pour optimiser votre santé ! C’est parti !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.